Poème réalisé suite au départ de Marie José, mon amie d'enfance...

POÈME



À MON AMIE D'ENFANCE



M élancolique je suis de ton départ mon amie,
A mer est mon cœur et orphelin mon esprit.
R essassant en moi les souvenirs de notre jeunesse,
I nnocence d'enfants s'aimant à contresens du reste.
E spérance folle d'ignorants aux cœurs brisés,
J amais je n'oublierai les moments ensemble passés.
O h non, la mort ne pourra briser entre nous ce lien,
S eul sans toi sur terre je continuerai à partager ce bien.
E t toi de là-haut tu sauras me guider comme une mère,
M énageant ma compréhension de la vraie vie sur terre.
O ublie mes faiblesses et veille sur ton ami,
N 'oubliant pas ceux qui te sont proches et chéris.
A pporte dans leur cœur la paix et l'amitié,
M élange subtil créant l'amour de vérité.
I ls te pleurent car leurs yeux ne te voient plus,
E t pourtant s'ils savaient comme c'est superflu
D e se rassurer d'un corps parfois meurtri,
E t d'ignorer l'âme qui en est le véritable fruit.
N 'oubliant pas pour ma part ce secret partagé,
F ier je suis dans ton cœur d'avoir toujours été.
A mour pur est un amour qui ne peut périr,
N on jamais je n'oublierai ton joli sourire.
C ette prose je te la dédie ma tendre amie,
E nfance éternelle que ton âme soit bénie...

Pierre Legouix
10 octobre 2005


© Tous Droits réservés aux auteurs. Informez-vous  ICI   avant de copier ! 

RETOUR À L'ACCUEIL

     Partagez sur   FaceBook  Twitter  MySpace!  Viadeo    certificat de droit d'auteur