C'est l'étude de la vie qui m'a permis de réaliser ce poème et il est plutôt exact !!!...

POÈME



RENCONTRE


Un jour croisant par inadvertance
Sur ma route une âme en errance,
Perturbée qu'elle était par l'ignorance
D'un entourage sans connaissance.

Cette âme belle venue sur terre
Sensible mais pleine de caractère,
De l'amour vrai faisait le contraire
Pouvant être égarée sa vie entière.

Son cœur semble dur pour les ignorants
Mais un œil avisé très vite le comprend,
Cherchant pour trouver la tendresse au-dedans
Afin de dompter ce brasier flamboyant.

Que cette belle et impétueuse personne
Qui est en pleine force de la vie en somme,
Reste prudente aux contacts des hommes
Pour préserver ce que l'esprit lui donne.

Qu'elle sache rester simple comme elle est
Le don de l'esprit dans ce genre d'hôte se plait,
Pour pouvoir accomplir si besoin en est
Une mission sur terre si cruellement blessée.

Car le propre de l'homme devrait être ce but
Venir ici bas pour aplanir cette terre abrupte,
Mais souvent de cette mission en est-il déchu
Préférant jouir d'un amour partiellement dépourvu.

Mais toi belle femme, n'oublie pas ceci
L'illusion de l'amour souvent en sort-on aigri,
Affaiblissant par-là même le pouvoir de l'esprit
Spolié qu'il est de ces amours pervertis.

Le pouvoir de l'esprit a ceci de particulier
De donner à l'hôte de ce dernier,
Une impression dérangeante pour la société
Préférant rester dans sa confortable cécité.

Laisse l'ingratitude des hommes pour ce qu'elle est
Poursuis ton chemin qui mène à la vérité,
Ne succombe pas à l'apparence du bonheur
La vie sur terre, tu le sais, est un leurre.

Même si ton amour propre est mis à l'épreuve
Sache faire de ces déboires peau neuve,
Pour arriver à donner encore plus d'amour
Sans jamais rien attendre en retour.

Car l'aveuglement des êtres est tel
Qu'ils ignorent que l'amour est immortel,
Préférant succomber bien souvent à l'attrait
D'un leurre qu'est ce semblant d'amour imparfait.

Puisse-tu mon amie un jour arriver à comprendre
Que ton cœur est si ardent qu'on ne peut le prendre,
Sans être sur terre arriver à un degré de compréhension
De cet amour pur et vrai qui se diffuse sans passion.

La tristesse de ton cœur reflète la vie
Que les hommes sur terre se délectent avec envie,
Sache prendre sur toi ce malheur
Pour purifier tant faire se peut leur bonheur.

Si tu arrives par la persévérance
À sauver une âme dans l'errance,
Tu apporteras à l'humanité une espérance
Qui lui fera chercher à nouveau la tempérance.

Comme le dit si justement l'adage
De chercher la vérité est le propre du sage,
De montrer ce que veut dire Aimer à son entourage
Le rendra respectueux de l'imperfection de son image.

Quant au fond d'eux se fera cette interrogation
Telle la zizanie mettant en branle la confusion,
L'amour à son tour prendra justement possession
De ces âmes généreuses souvent en perdition.

Pierre Legouix
28 septembre 2003

© Tous Droits réservés aux auteurs. Informez-vous  ICI   avant de copier ! 

RETOUR À L'ACCUEIL

     Partagez sur   FaceBook  Twitter  MySpace!  Viadeo    certificat de droit d'auteur