Le sermon de Bénarès ; Bouddha !.

PENSÉES



SERMON DE BÉNARÈS



Voici la vérité sainte sur la douleur ;
la naissance est douleur,
la vieillesse est douleur,
la maladie est douleur,
la séparation d'avec ce qu'on aime est douleur,
ne pas obtenir son désir est douleur,
en résumé, ces cinq sortes d'objets de l'attachement sont douleur.

Voici la vérité sainte sur l'origine de la douleur :
c'est la soif de l'existence qui conduit de renaissance en renaissance,
accompagné de plaisir et de convoitise qui trouve çà et là à s'assouvir :
soif de plaisir, soif d'existence, soif d'impermanence.

Voici la vérité sainte sur la suppression de la douleur :
l'extinction de cette soif par l'anéantissement complet du désir,
en bannissant le désir, en y renonçant, en s'en délivrant,
en ne lui laissant pas de place.

Voici la vérité sainte sur le chemin qui mène à la suppression de la douleur :
c'est ce chemin sacré à huit branches qui s'appelle :
foi pure, volonté pure, langage pur, action pure,
moyens d'existence purs, application pure,
mémoire pure, méditation pure ...

Extrait du sermon de Bénarés (Bouddha)


© Tous Droits réservés aux auteurs. Informez-vous  ICI   avant de copier ! 

RETOUR À L'ACCUEIL

     Partagez sur   FaceBook  Twitter  MySpace!  Viadeo    certificat de droit d'auteur